Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 16:57

Le 20 janvier 2015 a eu lieu une commission menu à la Sogeres, étaient présents en plus du personnel de la Sogeres, des représentants de la mairie, des centres de loisirs et établissements scolaires publiques, des parents d'élèves.

L'objectif de cette commission est de passer en revue 2 mois de menus futurs, et de faire un bilan des menus passés, dans un souhait d'amélioration continue.

Cette commission est ouverte aux parents d'élèves élus, demandez à vos têtes de liste si vous souhaitez participer à la prochaine.

Madame Lotieff de la mairie de Rueil, nous a communiqué le compte-rendu :

Compte rendu de la Commission des Menus des écoles le mardi 20 janvier 2015

REPRESENTANTS :

Société SOGERES : Fabrice DECHAMPS, Directeur de la cuisine centrale, Aldona NEDELJKOVIC, Diététicienne, Adelyne TREMBLIN, Claire CHEMIN et Didier DURIEUX, responsables en charge du suivi des écoles, centres de loisirs, cuisine diététique et des animations. Ville de Rueil : Patrice COSSON, Adjoint au Maire, délégué à l'Education et au Centres de loisirs, Sébastien LE THUAUT, Directeur de la Direction de l'Education, Valérie LOTIEFF, Contrôleur de la DSP restauration municipale, Martine LEPERS, Chef d'équipe de l’école Daudet,
D.D.E.N. (Déléguée Départementale de l'Education Nationale) :
Parents d’élèves : Nathalie CHETBOUN (PEEP Pasteur mater), Isabelle BEHUE (FCPE Buissonnets), Rachel TOTY (FCPE Buissonnets), Jean-Stéphane HALLARD (PEEP Pasteur), Jeanne MONTAUBRIC (PEEP Pasteur Mat.), Corinne LUCAS (PEEP G. Sand), Sophie VERSAVEL (FCPE Trianons), Céline BOUVRY (PERM Trianons), Valérie GAUTIE-ROTH (PEEP Robespierre mat).
Excusés : Blandine MANESSE, Morvan BRUNO.

Tour de table pour la présentation des membres de la commission des menus. Déroulement de l'ordre du jour de la commission.

1) Un journal comportant les photos des animations de novembre et décembre 2014 a été remis aux membres de la commission.

*Novembre : « desserts en Russie » avec buffet et animation à l'école George Sand *décembre : « desserts en Allemagne » avec un buffet et animation à l'école

Pasteur ainsi que le repas de Noël dans toutes les écoles.

En 2015, un nouveau thème sera proposé sur les différentes pâtes des gâteaux. Les enfants retrouverons dans le « calendrier gourmand » les recettes à réaliser à la maison.

en janvier : thème la pâte feuilletée école Jean Moulin en février : thème la pâte à crêpe école J Ferry
en mars : thème la pâte à cake école Monet
en avril : thème la pâte à choux

Présence de parents d'élèves aux animations repas dans les écoles élémentaires : Suite à la demande de Madame Toty, Monsieur Cosson a donné son accord pour la représentation de 2 parents par fédération. Chaque fédération sera chargée de communiquer à Valérie Lotieff les noms de ses deux représentants. Ces personnes seront conviées, une fois par mois à l'animation repas.

Le 27/1/2015

Ordre du jour :

1) Présentation des animations de novembre et décembre 2014 et du livret des nouvelles recettes prévues en mars et avril 2015,

2) Echanges sur la période écoulée (tour de table),
3) Etude des menus proposés en janvier et février 2014.

2) Période écoulée

*école Pasteur : est ce que des tartes salées peuvent être proposées dans les menus  plat présent mais réservé aux centres de loisirs car la capacité des fours est insuffisante sur un service scolaire avec 2 plats chauds.
Quantité de la sauce servie : la sauce est indispensable pour la remise en température des plats. Au moment du service l'enfant doit indiquer à l'agent de service qu'il n'en veut pas ou peu.

Le rôti de bœuf était sec le 15/1/2015 (avis partagé sur les autres écoles).
cette viande est servie froide avec une sauce chaude d'accompagnement.
Manque de maturité sur certains fruits.
la période d'hiver limite la diversité des fruits, mais une remarque a été adressée à notre prestataire pour rappeler les exigences du cahier des charges de la Ville de Rueil, les fruits sont de catégorie A.

*Buissonnets : omelette/sauce basquaise du 17/11/2014 moyennement appréciée. les avis des autres écoles sont partagés.
Le plat échine 1/2sel avec gratin de brocolis très apprécié par les enfants.
*Trianons : suite au déjeuner parents sur l'école du 8/01, la sauce champignons manquait de goût et la poire n'était pas suffisamment mure.

Pourquoi les menus des centres de loisirs sont plus « consistant » en féculent : les besoins énergétiques des enfants sont plus important avec des activités extérieures et sportives.

Les gouters :
Monsieur Cosson a expliqué qu'une adaptation des goûters des garderies maternelles avait été nécessaire pour gérer le temps périscolaire, suite à l'application de la réforme des rythmes scolaires. Nous avons demandé au prestataire de proposer des gouters sans préparation par du personnel technique. Cela génère une fréquence plus importante de gâteaux enveloppés. Par ailleurs, du pain est servi 2 fois par semaine avec une barre de chocolat.
Monsieur Cosson propose aux parents d'étudier le maintien ou la suppression des gouters.
Demande des parents en fin de séance, d'indiquer la composition des gouters des écoles maternelles sur les menus parentaux.
refus de M. Cosson : la commission des menus est destinée aux échanges sur la période écoulée et à l'étude des repas du déjeuner.

3) Étude des menus de mars et avril 2015 :

le mardi 24 mars, les fruits sont remplacés par une compote,
le mardi 7 avril, le bleu est remplacé par des pommes, du boulgour a été ajouté aux carottes en garniture.
Le jeudi 9 avril, l'omelette est remplacé par des nuggets.

Prochaine Commission : le mardi 17 mars 2015 à 18h

Valérie Lotieff.

Repost 0
Published by peepbrmater.over-blog.fr - dans Cantine
commenter cet article
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 16:56

Sachez que sur la commune de Rueil Malmaison, le prestataire de restauration collective mandaté par la ville pour les cantines scolaires, la SOGERES, a mis en place des projets individuels d'accueil en restauration collective pour les enfants souffrant d'allergies alimentaires.

Auparavant, en cas d'allergie, les parents devaient "sortir" leur enfant de la restauration scolaire, et fournir tous les jours, un repas pour qu'il soit servi à leur enfant.
La ville de Rueil a demandé à la SOGERES, lors du renouvellement de contrat, de proposer à ces enfants une alternative tenant compte de leurs allergies, et leur permettant d'avoir un repas servi, comme leurs camarades, sur un plateau, et géré par le prestataire et non plus par les parents. Ce au même coût qu'un repas de cantine.

Sachez que ce protocole n'est pas systématique dans les communes, par exemple, la ville de Paris ne propose pas ce genre de service pour les enfants.

Ce protocole d'accueil spécialisé s'appelle un PRI : Protocole de Restauration Individuelle.

Repost 0
Published by peepbrmater.over-blog.fr - dans Cantine
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 17:56

cantine webLe 18 juin c’était la commémoration de l’appel du Général de Gaulle, mais également le repas bio avec animation à l’école élémentaire des Bons Raisins.

Quelques représentants du Comité de Suivi du Bio étaient présents. Nous avons pu voir comment se passait l’animation destinée à faire connaître aux enfants les différents types de pains, le principe du levain, le pétrissage de pâtons (très apprécié des enfants qui repartaient avec leur pâton à cuire à la maison), la dégustation de pains aux céréales, aux graines de pavot, de sésame, aux figues, aux fruits secs…

Nous avons également pu goûter le sauté de veau à la semoule et aux courgettes, accompagné de fromages et fruits en quartiers. A en croire mes petits « sondages » auprès des enfants attablés, ce repas leur a bien plu, les assiettes étaient plutôt vides sur les plateaux en fin de repas.

J’ai également pu échanger longuement avec monsieur Philippe Tissier de la société Biofinesse, l’un des fournisseurs de produits bios de la SOGERES. Il m’a confirmé que 85% des produits bios venaient de France. Mais qu’en cas de soucis d’approvisionnement dû aux conditions climatiques (comme en ce moment), ils devaient ponctuellement faire appel à du bio hors France. Mais il est confiant sur le bon développement de la filière bio française avec des chiffres de conversion d’exploitations agricoles en bio en forte croissance depuis plusieurs années. Nous approchons l’objectif du Grenelle de 6% des surfaces agricoles utiles en bio selon lui cette année.

D’autre part, la Sogeres continue d’offrir aux enfants allergiques des plateaux dédiés et préparés spécifiquement en cuisine centrale (130 par jour sur la ville). J’ai d’ailleurs appris qu’en terme de responsabilité, c’est toujours le personnel encadrant le repas qui est responsable. Déjà du temps des paniers repas apportés par les parents, c’était le cas, il est du ressort de l’encadrant de vérifier que l’enfant n’ingère pas autre chose que ce qui lui est destiné et donc ne court pas de risque. C’est toujours le cas, mais cette fois, le risque diminue car tous les enfants ayant un PRI ont leur plateau repas emballé individuellement, avec les mêmes types de quantités (alors qu’avant en fonction des paniers repas des parents…certains pouvaient en avoir plus que d’autres…pas facile à gérer pour l’encadrant), et une qualité hyper maîtrisée de bout en bout de chaîne.

Rappelons que cette prestation n’est pas surfacturée aux familles concernées.


Bref, un passage dans le restaurant scolaire très intéressant comme toujours. Je vous rappelle que tout parent peut faire la demande à la Directrice, d’assister à un temps de cantine. Vous verrez que la Sogeres et la mairie portent une attention toute particulière aux élèves de primaire.

Repost 0
Published by peepbrmater.over-blog.fr - dans Cantine
commenter cet article
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 10:42

cantine webEtaient présents une dizaine de parents de diverses écoles de Rueil, ainsi que Mme Lotieff (représentante de la mairie, en charge du dossier cantine) et la gardienne de Daudet (représentant les gardiens d'école en charge de l'économat des cantines), ainsi que des membres de la Sogeres. 

1/ Remarque sur la période écoulée.

Site internet : le site Sogeres a été refait, on peut maintenant rentrer le profil de son enfant. On a ainsi les menus semaines par semaines.Lors de la précédente commission menu, l’idée de marquer sur le menu donné par les écoles les jours où le menu n’était pas bon avait été émise afin de pouvoir trouver les causes des reproches.

Viandes à griller : la Sogeres prépare des repas en « liaison froide » ( les plats sont préparés en cuisine centrale. Après cuisson et conditionnement, les denrées subissent une réfrigération rapide avantd'être stockées à basse température, pour être conservés quelques jours avant d’être apportés dans les écoles). Ces plats doivent être réchauffés dans de la sauce obligatoirement car sinon tout serait sec, mais les viandes à griller (steaks entiers ou hachés) sont cuits sur place dans les offices des écoles (là où c'est possible).

Martine, la gardienne de Daudet, nous explique que dans son école, elle fait très attention aux cuissons que les enfants demandent, et qu’elle essaie de faire au mieux .

Viandes en sauce : dans beaucoup d’écoles, les personnes de service ne demandent pas si les enfants veulent de la sauce, ils la servent automatiquement avec la viande et les légumes, ce qui bloque certains enfants qui ne mangent alors rien.

La solution doit se faire au cas par cas dans les écoles où cette remarque est faite, et dans ce cas, en parler aux gardiens car ils ont dans les offices, des cuillers trouées pour ne prendre que la viande égouttée : il suffit que les personnes de service demandent aux enfants s’ils veulent la sauce ou pas.

Poissons : lors de la commission menu de novembre, on avait remarqué qu’il n’y avait souvent que du hoki, du colin, du merlu et qu’il existaient d’autres poissons comme le saumon ou autres susceptibles de plaire aux enfants.

La Sogeres et la mairie rappellent que les critères obligatoires pour le poisson sont stricts:
- sans arêtes
- sans peau
- provenant de la pêche durable (ne mettant pas en danger les espèces par de la pêche surabondante)

La Sogeres précise que le 20 janvier à la place du hoki, les enfants ont eu du saumon frais, car la Sogeres a eu cette opportunité, et qu’elle l’a saisie. Les parents souhaitent vivement que ces opportunités soient plus régulières car ce poisson a été très apprécié…

Goûters distribués en maternelle : à plusieurs reprises, dans plusieurs écoles, il a été dit que les enfants semblaient avaient un goûter trop léger et qu'ils ne mangeaient pas assez.

La mairie rappelle que les goûters ont 2 composantes avec principalement du pain (à volonté) et un laitage, mais que si on passe à 3 composantes, le goûter sera donc plus cher…les parents peuvent ils supporter ce coup ?

De plus souvent il y a des surplus de goûter reproposés aux enfants par les animateurs…et qu’ils peuvent les demander. Nous faisons remarquer que les enfants de maternelle ne savent pas forcément réclamer, qu’il faut donc, peut être, être vigilants…

Rappel aussi du dysfonctionnement suivant : il arrive fréquemment que les parents ne signalent pas que leur enfant va au goûter, donc il manque des commande : il faut que les parents soient très attentifs à bien inscrire leur enfant au goûter le matin sur les panneaux ou bien le dire à l’enseignant(e)

Merci de le faire remonter dans vos écoles maternelles respectives

Menu PAI : (plateaux spécifiques pour pour les enfants allergiques ou diabétiques avec PAI alimentaire)

Les enfants ayant des menus PAI n’ont eu que des compotes le jour de la galette, alors que leurs camarades ont eu des galettes…quelque chose de plus festif aurait peut être pu être proposé, comme cela avait été fait lors du menu de Noël où ils avaient eu chacun une enveloppe avec des stickers puisqu’ils ne pouvaient pas avoir le petit chocolat distribué. La Sogeres nous réponds que jamais il n’y aura de fruits à coques (amandes, noix, noisettes….) de proposés, mais que pour le repas de Noël le dessert a été décliné en fonction de toutes les allergies, mais qu’il ne propose pas cette « prestation » tout le temps…

Pourtant une telle alternative "gâteau décliné pour toutes les allergies" a été proposé vendredi 27 janvier sans aucune raison particulière, il est donc demandé d'être vigilant à proposer cela les jours "festifs" tels que ceux de la galette.

2/ Remarque sur la période à venir : menus mars et avril.


Les purées de légumes proposées sont toujours à base de 50% de légumes (épinard, courgettes…) et 50% de Pommes de terre. Certains parents demandent pourquoi c’est obligatoirement en purée, remontant le fait que les enfants ne mangent pas la purée, et que mettre les légumes d’un côté et les pommes de terre de l’autre serait plus avantageux. La Sogeres nous répond que s’ils faisaient ainsi, ils savent pertinemment que les enfants ne mangeraient pas les légumes mais uniquement les pommes de terre, et que leur but premier est de faire manger des légumes aux enfants

 La Sogeres rappelle que d’octobre à mars elle propose des potages fabriqués en « liaison chaude » (les plats sont préparés en cuisine centrale la matin même. Après cuisson, les denrées sont conditionnées à chaud et portées à chaud dans les écoles où elles arrivent donc chaudes) et que ceux-ci sont généralement très bien consommés par les enfants.

Cette période voit l’Aveyron à l’honneur : les enfants mangeront du « pounti » du Rouergue (cake salée) ainsi qu’une purée au bleu des Causses

Quelques descriptions d’appellation sur les menus :

- la purée Dubarry est une purée de PDT+ choux fleurs
- le potage Crécy est un potage à base de carottes
- les quenelles sont nature- les fruits dits exotiques sont l’ananas et le kiwi
- le dessert tous fruits est une compote de plusieurs fruits sans sucre ajoutés
- les fruits annuels sont la pomme, la poire, la banane et l’orange (mais en octobre est rajouté le raisin, en novembre & décembre est rajouté la clémentine, en avril & mai sont rajoutées les fraises, en juin sont rajoutés les fruits à noyaux)

Rappel de la composition des menus 4 composantes :

- 1 source de protéines
- 1 garniture (féculents, pâtes, semoule, riz…)
- 1 fruit ou 1 légume cru à chaque repas
- 1 source de calcium (yaourt ou fromage blanc ou bien fromage ou crème dans un plat chaud)

La vinaigrette de « base » : est faite à base d’huile de colza, de vinaigre et de moutarde, mais une fois par semaine, une vinaigrette à base d’huile d’olive ou de tournesol est proposée pour varier les apports.

Merci au rédacteur de cet article.

 

Repost 0
Published by peepbrmater.over-blog.fr - dans Cantine
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 22:09

Dans le cadre des visites du Comité de Suivi du Bio de la ville de Rueil-Malmaison, nous avons visité l’abattoir de Sicavyl à Migennes qui fournissent la Sogeres pour les cantines de la ville.

C’est toujours impressionnant de voir ce genre de « chaîne de production », car bien évidemment, cela part de la mort d’un animal en direct (garant de la fraîcheur de la viande). Mais ceci étant dit, cette entreprise semble se préoccuper sérieusement de minimiser la souffrance animale en pratiquant rapidement et efficacement la mise à mort des animaux, en évitant de les stresser. Un animal stressé donne une viande de moins bonne qualité…c’est toujours de la souffrance en moins pour les bêtes.

Même s’il est souhaitable pour tous de consommer moins de viande (pour nos artères et pour la couche d’ozone…merci le méthane émit par nos amis ruminants), il est important de s’assurer de la qualité des viandes produites en France actuellement.

Cette visite est rassurante, tant les protocoles sanitaires sont importants, la traçabilité de l’animal (de sa naissance chez l'éleveur, jusqu'aux découpes sur les étals des bouchers), les mesures de protection contre le prion ou contre l’ Escherichiacholie.

Nous apprenons aussi que pour les viandes bio, comme pour les poulets Label Rouge de Loué (voir épisode précédent des folles aventures du Comité de Suivi du Bio), on se préoccupe des traitements au bétail (homéopathie préférée mais pas exclusive) et de leur nourriture exclusivement issue de l’agriculture biologique. La différence de prix, plus notable sur les viandes que sur les autres denrées en bio, vient du surcoût pour nourrir les bêtes.

Nous sommes devenus incollables sur les viandes jeunes sans collagène, à griller, les viandes plus anciennes, pleines de collagène, à faire mijoter en ragoût pour décomposer le collagène à la chaleur…et sachez que ce nous mangeons est bien de la viande de bœuf, mais en fait issue de vaches (le terme bœuf est générique quand il désigne la viande).

Bref, une visite marquante (c’est tout de même important d’être conscient que la viande vient d’un animal que l’on a tué on peut y penser la prochaine fois qu’on en mange, et du coup peut-être en manger moins) et surtout qui rassure sur la qualité de la viande française.

Merci à la mairie de Rueil d'avoir initié ce Comité où nous siégeons en tant que parents d'élèves. Pour suivre les activités de ce comité, voir l'excellent blog macantinebio.wordpress.com/ créé par un papa PEEP de Rueil

Repost 0
Published by peepbrmater.over-blog.fr - dans Cantine
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 11:50

cartable multicolore

Commission qui a lieu tous les deux mois pour décider des menus à venir : avec la mairie, des représentants d'écoles, des parents d'élèves, les représentants de la Sogeres (chef cuisine, diététicienne...) dans les locaux de la Sogeres rue de la grille verte à 18h.

 

Si vous voulez y participer, adressez une demande à Mme Lotieff de la mairie.

 

 

Etaient présents à cette commission ;: Mr MORIN, Conseiller Municipal, Mme KOEGLER, Gérant Ville et Diététique, Mme GABEL, Directrice Maternelle Robespierre, Mr MARCHANDET, Chef Cuisine SOGERES (remplace Mr DELMAS), Mme PEREIRA, Diététicienne SOGERES, Mme LOTIEFF mairie en charge du suivi de la délégation de service public, Mme JUVIN, PEEP Pasteur, Mme LORENZI, PEEP Tuck Stell, Mme MARQUET, PEEP Jean Jaurès.

 

 

Système  ‘O Liberté’ mis en place cet été aux Trianon et Buissonnets:

Très bon retour sur ce système déjà en place depuis 2007 à Monet et aux Bons Raisins.

L'enfant se sert seul entrée & dessert et revient ensuite pour prendre son plat chaud, mangé ainsi à bonne température et donc d’avantage.  .

Cela n’est pas applicable partout car cela requiert une superficie de restauration très importante, et n’est pas applicable aux maternelles car les enfants n’ont pas la coordination nécessaire pour porter et marcher avec un plateau dans les mains.

 

Menus adaptés aux régimes alimentaires des enfants ayant un PAI : le PRI

 

Les Protocole de Restauration Individualisé sont proposés depuis mai 2010.

Cette année 114 enfants en bénéficient (92 les jours d'école, 39 en centre de loisir). Il y a 32 déclinaisons de PRI, seuls 2 enfants ont des pathologies trop pour en bénéficier.

La Sogérès rappelle que la mise en place d'un PAI est obligatoire pour permettre la préparation des PRI. Les PRI nécessitent un descriptif du régime alimentaire par le médecin de l'enfant.

Ces repas se passent bien et les enfants sont contents.

Le PRI est imposé à tous les enfants suivant un régime alimentaire particulier, l'alternative du panier repas fourni par la famille n'est pas proposée car il serait trop compliqué de maintenir les 2 systèmes.

Les enfants ont "enfin" le sentiment de manger au restaurant collectif comme les autres enfants, seule la couleur de leur plateau diffère, ils profitent d'un repas complet comme les autres.

Les PRI doivent être mise en place dans les 2 mois suivant la rentrée. Durant cette période de mise en place un panier repas fourni par la famille peut être apporté.

Les ordonnances fournies pour le démarrage en mai ont été prolongées à la rentrée pour laisser le temps de les renouveler. L'année prochaine, les renouvellements se feront plus tôt.

Le surcoût a été réparti sur l'ensemble des familles de Rueil.  Les parents d'élèves félicitent les équipes de la mairie et de la Sogérès pour la mise en place de ce projet.

Les animations

Cette année, nous partons à la découverte de l'Amérique du Sud et de ses saveurs.

Un poster de l'Amérique du Sud est affiché dans les réfectoires, présentant les produits à découvrir tout au long de l'année (cacao, ananas, maïs, pomme de terre, tomate…). 2 aliments seront proposés tous les 2 mois, avec des affiches et des dépliants explicatifs distribués aux enfants.

Des évènements seront également organisés avec, en octobre, "la famille des cucurbitacées", en février, "cap sur le Mexique", en mai, "cap sur la Picardie", et en juin, "la fraich' attitude".

 

Le bio. Tous les mois, les enfants auront  2 repas complets bio, et 2 à 3 fois par semaine 1 aliment bio dans le repas. Des intervenants viendront présenter le bio aux enfants et répondre à leur questions.

A partir du 1er Octobre, il y aura  20 % d'aliments bio (en moyenne sur l’année scolaire, variable d'un mois sur l'autre selon les produits de saison auquel la Sogérès tient beaucoup )

 

Le contenu des assiettes :

La Sogeres travaille avec la formation Alain Ducasse pour l’élaboration des recettes et de la cuisson.

Elle a décidé de supprimer les navets et les soupes froides de leurs menus à la demande de tous !

 

Beaucoup de réclamations ont été faites concernant le Saute de Bœuf trop cuit et trop gras. Dans un souci d’obligation de proposer 4 viandes rouge cuisinées par mois, la Sogeres ne peut supprimer ce plat, mais semble prête à revérifier les cuissons des morceaux (collier / basse-cote) en amont et à revoir la qualité du bœuf avec le fournisseur.

Les potages du mardi en élémentaire et du vendredi en maternelle sont maintenus des mois d’octobre à mars.

 

NOTA : Les conditionnements des pique-niques pour les centres de loisirs seront abordés à la commission cantine des centres de loisirs. Toutefois, nous savons que les sacs isothermes ont été supprimés et ont été remplacés par des sacs biodégradables moins solides et moins couteux.

 

Repost 0
Published by peepbrmater.over-blog.fr - dans Cantine
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 15:14

cantine-web.JPGAprès avoir posé la question à Mr Guy Corbarieu de la mairie pour l'organisation des repas en cas de grève à partir de maintenant, voici sa réponse :

"Pour la prochaine grève qui concernera les enseignants mais aussi les autres professions, nous prévoyons de demander à tous les parents d'apporter un repas froid : cela nous permet de recentrer les missions de l'ensemble de nos agents vers l'encadrement et la surveillance des enfants".

 

Sachez que si l'enseignant de votre enfant ne prévoit pas de faire grève, il doit normalement indiquer dans les cahiers de correspondance le protocole d'accueil avec repas froid à apporter individuellement.

Rappelons que la mairie communique sur ce point sur les écoles même par voie d'affichage, ainsi que sur le site internet de la ville, et qu'il est toujours possible de leur poser la question en cas de doute au service de l'Education de la mairie : 0147326565.

 

Repost 0
Published by peepbrmater.over-blog.fr - dans Cantine
commenter cet article
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 00:19

Savez-vous que vous avez le droit d'assister à un repas un midi à la cantine. Il suffit de demander à la Directrice de l'école quand cela est possible. Si vous souhaitez y déjeuner, il suffit que votre enfant y soit inscrit, que vous préveniez le matin même après accord de la Directrice, et votre repas vous sera facturé sur votre compte.

 

 

Repost 0
Published by peepbrmater.over-blog.fr - dans Cantine
commenter cet article