Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 22:09

Dans le cadre des visites du Comité de Suivi du Bio de la ville de Rueil-Malmaison, nous avons visité l’abattoir de Sicavyl à Migennes qui fournissent la Sogeres pour les cantines de la ville.

C’est toujours impressionnant de voir ce genre de « chaîne de production », car bien évidemment, cela part de la mort d’un animal en direct (garant de la fraîcheur de la viande). Mais ceci étant dit, cette entreprise semble se préoccuper sérieusement de minimiser la souffrance animale en pratiquant rapidement et efficacement la mise à mort des animaux, en évitant de les stresser. Un animal stressé donne une viande de moins bonne qualité…c’est toujours de la souffrance en moins pour les bêtes.

Même s’il est souhaitable pour tous de consommer moins de viande (pour nos artères et pour la couche d’ozone…merci le méthane émit par nos amis ruminants), il est important de s’assurer de la qualité des viandes produites en France actuellement.

Cette visite est rassurante, tant les protocoles sanitaires sont importants, la traçabilité de l’animal (de sa naissance chez l'éleveur, jusqu'aux découpes sur les étals des bouchers), les mesures de protection contre le prion ou contre l’ Escherichiacholie.

Nous apprenons aussi que pour les viandes bio, comme pour les poulets Label Rouge de Loué (voir épisode précédent des folles aventures du Comité de Suivi du Bio), on se préoccupe des traitements au bétail (homéopathie préférée mais pas exclusive) et de leur nourriture exclusivement issue de l’agriculture biologique. La différence de prix, plus notable sur les viandes que sur les autres denrées en bio, vient du surcoût pour nourrir les bêtes.

Nous sommes devenus incollables sur les viandes jeunes sans collagène, à griller, les viandes plus anciennes, pleines de collagène, à faire mijoter en ragoût pour décomposer le collagène à la chaleur…et sachez que ce nous mangeons est bien de la viande de bœuf, mais en fait issue de vaches (le terme bœuf est générique quand il désigne la viande).

Bref, une visite marquante (c’est tout de même important d’être conscient que la viande vient d’un animal que l’on a tué on peut y penser la prochaine fois qu’on en mange, et du coup peut-être en manger moins) et surtout qui rassure sur la qualité de la viande française.

Merci à la mairie de Rueil d'avoir initié ce Comité où nous siégeons en tant que parents d'élèves. Pour suivre les activités de ce comité, voir l'excellent blog macantinebio.wordpress.com/ créé par un papa PEEP de Rueil

Partager cet article

Repost 0
Published by peepbrmater.over-blog.fr - dans Cantine
commenter cet article

commentaires